Lutte contre un arbre envahissant

Armée d'un outil de travail spécialisé, une Pelle hydraulique 329D L Cat nettoie les zones qui serviront de pâturage à des troupeaux de bétail en Namibie.

Un arbre à fleurs, le prosopis, a été introduit en Namibie dans les années 1900 comme arbre d'ombrage. Depuis, il s'est si bien adapté au climat aride du pays qu'il a proliféré dans le paysage, aux dépens des écosystèmes locaux et de l'agriculture commerciale. C'est notamment le cas pour l'élevage du bétail, puisque les vastes prairies d'autrefois ont progressivement laissé place à de vastes et denses étendues de prosopis, grandes consommatrices d'eau.

Dans les régions les plus arides de Namibie, où les cycles entre « abondance et famine » peuvent durer parfois jusqu'à 16 ans, il est essentiel de bien choisir le moment où investir dans du nouveau bétail.

Prenons l'exemple de la ferme Donnersberg de la famille Prinsloo, dans la région d'Omaheke, la partie occidentale du désert du Kalahari. D'après leur expérience passée et les relevés aériens, les Prinsloo pensent que la prochaine période de sécheresse va bientôt arriver. Pour Kobus Prinsloo, dont le père a fait figure de pionnier à Donnersberg dans les années 70, il est donc l'heure de se préparer à ces mauvaises conditions climatiques. Son objectif : défricher 150 hectares de prosopis sur leur exploitation. La première étape a consisté à déterminer la meilleure manière de procéder. 

Les arbres peuvent être éliminés par un incendie ou un empoisonnement, mais aucune de ces méthodes n'est efficace ou pratique dans l'optique d'un défrichement. Comme le nombre d'arbres rend impossible toute tentative de défrichage manuel, la meilleure approche était de loin l'utilisation de machines, un domaine dans lequel Kobus Prinsloo possède une grande expérience. Responsable des forages Prinsloo de Windhoek, Kobus dirige une entreprise de sous-traitance ayant réalisé de nombreux projets d'exploration minière et de forage de puits d'eau potable en Afrique du Sud au cours des 20 dernières années.

Travaillant avec la succursale de Windhoek du concessionnaire Cat® Barloworld Equipment, Kobus avait une petite idée de la machine qui pourrait lui permettre de déraciner, d'extraire et de déplacer les prosopis hors de ses terres. Bien qu'à la retraite, le représentant Cat de Barloworld Equipment, Knoppies Knobloch, a joué un rôle essentiel dans l'élaboration de la solution finale.

« Nous avons décidé d'utiliser une Pelle hydraulique 329D L Cat équipée d'un outil de travail forestier spécialisé Cat et doté en usine des connexions hydrauliques nécessaires », explique John Hosking, directeur général de Barloworld Equipment Namibie.

La Pelle 329D L Cat est l'outil idéal pour cette application. Avec un poids en ordre de marche avoisinant les 30 tonnes, le modèle 329D L est doté d'un Moteur C7 ACERT™ Cat, capable de développer une puissance maximale de 128 kW. Pour allier performances et sécurité, la flèche normale de la pelle hydraulique est équipée d'un bras rallongé de 3,2 mètres qui lui permet d'augmenter sa portée en hauteur comme en longueur.

Lors d'une récente démonstration pour les agriculteurs de la région sur l'exploitation de Donnersberg, la machine a été rudement mise à l'épreuve. Les participants ont été impressionnés par la facilité et la vitesse avec lesquelles elle était capable de venir à bout de pieds de prosopis pourtant solidement enracinés. « Il faut le voir pour le croire, mais les résultats ont largement dépassé nos attentes. Quand nous aurons défriché nos terres, nous espérons pouvoir proposer ce service aux autres agriculteurs et aux agences de protection de l'environnement de la région, voire à toute la Namibie », précise Kobus Prinsloo.

Mais la solution choisie est également parfaitement contrôlée. Les arbres défrichés conservent en effet une valeur socio-économique, à la fois pour les agriculteurs et pour les communautés locales. Le bois de prosopis, par exemple, est plus dur que le chêne et convient parfaitement à la fabrication de meubles et de pièces de charpente. Il peut également servir de combustible et être utilisé pour produire du charbon de bois. « Plutôt que de les éradiquer complètement, la réduction du nombre de prosopis de 100 à 10 arbres par hectare permettra de minimiser leur impact environnemental, mais également de continuer à utiliser leur valeur commerciale », ajoute Kobus Prinsloo.

Article publié avec l'aimable autorisation de Barloworld Equipment.

La Pelle hydraulique 329D L Cat défriche les arbres envahissants
Armée d'un outil de travail spécialisé, une Pelle hydraulique 329D L Cat nettoie les zones qui serviront de pâturage à des troupeaux de bétail en Namibie.