Le voyage le plus froid commence

Le voyage le plus froid a commencé. Après un jour de retard dû au vent, l'équipe composée de cinq hommes et de deux D6N Cat® a entamé le 21 mars son voyage au cœur de l'hiver polaire. C'est la première fois que des hommes tentent de traverser l'Antarctique en hiver.

Les D6N Cat spécialement modifiés pour l'occasion jouent un rôle majeur dans cette expédition, puisqu'ils sont chargés de transporter les modules servant à l'hébergement, aux travaux scientifiques et au stockage, notamment du carburéacteur conçu pour ne pas geler.

Au cours de ce voyage de six mois, les machines seront soumises aux conditions les plus froides pouvant exister sur terre. Les mécaniciens Cat de Finning, Spencer Smirl et Richmond Dykes, font partie de l'équipe. Ils ont pour mission d'entretenir les D6N tout au long de ce voyage le plus froid.

Pour en savoir plus sur le voyage le plus froid et le rôle que jouent les D6N, rendez-vous sur le site cat.com/coldest-journey.

Les cinq hommes de l'équipe ont fait subir aux deux D6N Cat spécialement modifiés de nombreux tests reproduisant les conditions rencontrées en Antarctique. L'un des défis les plus difficiles à relever a été d'implanter un dépôt de carburant dans les montagnes.   L'équipe et les machines ont dû affronter un terrain difficile, de fréquentes conditions de voile blanc et la perte de leur leader (Sir Ranulph Fiennes ayant dû être évacué suite à de graves gelures aux doigts).

Les ingénieurs Cat de Finning, Spencer Smirl et Richmond Dykes, font partie de l'équipe et sont chargés de conduire et d'entretenir les D6N. Les premières impressions sur les performances des machines sont bonnes, comme semble le montrer leur tout dernier tweet en provenance d'Antarctique : « Les D6N Cat font ce qu'ils savent faire le mieux ! Il est 10 h du matin et le train de glace avance vers le Nord à 3,6 nœuds. Merci Finning ! »

Les ingénieurs de Caterpillar et de Finning ont travaillé ensemble pendant trois ans et apporté des centaines de modifications aux D6N Cat pour s'assurer qu'ils soient prêts à affronter les températures les plus froides et les conditions les plus difficiles qu'il soit possible de rencontrer sur terre.

De nombreuses modifications ont été apportées aux D6N pour les adapter aux conditions de froid extrêmes, notamment au niveau des systèmes de chauffage et d'isolation.

La tâche principale des machines consiste à diriger le train de glace en tractant deux modules spécialement conçus pour les travaux scientifiques, l'hébergement et le stockage, notamment du carburant conçu pour ne pas geler.

Les D6N sont également équipés de technologies satellite et d'informatique dématérialisée permettant des mises à jour en temps réel de la progression de l'expédition.

Images téléchargeables

dans le froid
A D6N out on the ice